LA SOUPE, CETTE POTION « MAGIQUE »

8 recettes « toutes saisons » de soupes-maison, une occasion quotidienne, rapide et économique de se faire du bien !

 

Soupe, potage, bouillon, velouté, consommé… autant de termes qui renvoient à cette pratique culinaire issue de la nuit des temps. Une fois le feu maîtrisé, nos ancêtres ont en effet eu la bonne idée de faire chauffer de l’eau avec des pierres brûlantes et d’y ajouter des herbes, des grains, de la viande ou des os… Les premiers bouillons étaient nés, évoluant au fil de l’histoire et des régions.

Parfois associée à l’idée de pauvreté, la soupe a également été à l’honneur des tables royales. Louis XV semblait un grand amateur de soupe à l’oignon. La soupe est aussi symbole de solidarité, de partage et de convivialité (ex: programme belge de la soupe scolaire en 1914, soupe populaire après le crash de 1929, opération thermos depuis les années 90…).

Aujourd’hui, partager une soupe « maison » est très tendance et de nombreuses initiatives citoyennes voient régulièrement le jour pour échanger des savoir-faire autour d’un bon bol (fumant ou pas) rempli de saveurs idéalement locales et de saison. La fête de la soupe, menée à plusieurs reprises sur la région de Mons, en est un bel exemple.

Sur le plan de la santé, les soupes  maison ont tout pour plaire : concentrés de sels minéraux (potassium essentiellement et, selon les légumes utilisés, phosphore, calcium, magnésium…), elles contribuent aussi à un apport en fibres, en eau, en vitamines (à condition de ne pas la laisser cuire plus que nécessaire !).  

Réalisé avec des produits qui varient au gré des saisons, si possible cultivés localement voire bio, le potage constitue un complément intéressant en légumes.

Préparer soi-même sa soupe, c’est aussi viser l’anti-gaspi en utilisant un reste de légumes (mais aussi un reste de pommes de terre ou de riz…), en valorisant les parties généralement jetées (ex: fanes de radis ou de carottes, feuilles de navets et de betteraves, pied de brocoli, côtes de chou-fleur…).

S’ils sont bio, les légumes peuvent être utilisés quasiment en totalité et il devient facultatif de les éplucher. Finalement, la soupe, c’est une occasion quotidienne, rapide et économique de se faire du bien !

Hainaut Développement et l’Observatoire de la santé du Hainaut vous proposent aujourd’hui de découvrir, ou de redécouvrir, quelques recettes de soupe traditionnelles au travers des fiches ci-après que vous pouvez simplement consulter, télécharger et imprimer au besoin pour les conserver dans votre farde à recettes favorites !

 

 

 

 

(vous pouvez également consulter directement ces préparations dans le menu « Recettes » sur notre site : http://www.hainaut-terredegouts.be/consulter-les-recettes/)

 

 

 

 

 

Partager sur:         
Cette entrée est postée dans la rubrique News agroalimentaire, Notre actualité et taggée . Ajouter à vos favoris avec ce permalien.